Fofo :)

Le Fofo vous invite à partager ce qui vous semble utile et encore plus ce qui ne l'est pas.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Modem

Aller en bas 
AuteurMessage
o s k
Ovsky
Ovsky
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Modem   Mar 15 Mai - 16:17

LE MONDE.FR


Les nouvelles adhésions redonnent espoir au Mouvement démocrate
Fuite en avant ou rebond inespéré ? Passées la déception des résultats de l'élection présidentielle et l'amertume du ralliement de la plupart des députés UDF sortants à Nicolas Sarkozy, François Bayrou et son équipe sont repartis en campagne. Le 6 mai au soir, les journalistes présents au siège du candidat centriste l'avaient vu abattu, groggy. Sa déclaration, dans laquelle il appelait à lancer un nouveau mouvement, le Mouvement démocrate, n'avait même pas été relayée par les télévisions.



A peine huit jours plus tard, les responsables de l'UDF n'en reviennent pas : près de 60 000 adhésions au tout nouveau Mouvement démocrate (Modem) ont été enregistrées, "dont 80 % qui ne figuraient sur aucun de nos fichiers", précise Marie-Amélie Marq, chargée des relations avec la presse. Au moment de la déclaration de candidature de M. Bayrou, l'UDF comptait 31 000 adhérents.

Le 133, rue de l'Université, à Paris, a repris des allures de ruche, comme aux plus beaux jours de la campagne présidentielle. Pendant que l'équipe dirigeante regroupée autour de M. Bayrou et de Marielle de Sarnez s'affaire à boucler la liste des investitures aux législatives, le staff opérationnel s'efforce de faire face à cette "incroyable" vague de soutien. "Le site bayrou.fr enregistre entre 40 000 et 50 000 visites par jour et nous recevons quotidiennement un millier de mails en moyenne, nous encourageant à rester cohérents", soulignent les responsables de l'équipe. En même temps affluent les dons financiers, "plus encore que pendant la campagne présidentielle".

Délesté de ses élus à l'Assemblée, le mouvement centriste est en train d'opérer sa mutation. "C'est une nouvelle force qui naît, un parti libre et indépendant", s'enthousiasmait M. Bayrou, dimanche 13 mai, sur France5.

Le pari, toutefois, n'est pas sans risques. Si le Modem, en effet, enregistre une vague d'adhésions dans le prolongement de la campagne de M. Bayrou et des 18,57 % qu'il a recueillis au premier tour, ce nouveau parti de militants court le risque d'être un parti sans élus dans la prochaine législature. "C'est le pire des scrutins pour le Mouvement démocrate, reconnaissait M. Bayrou dans l'émission de Serge Moati "Ripostes", le 13 mai. Mais cela ne l'empêchera pas de poursuivre l'objectif principal : parvenir à un meilleur équilibre des pouvoirs. Et au moins contenir ce qui ressemblera sans doute à un raz-de-marée." Le Modem ne peut guère espérer obtenir plus de quelques élus : entre 0 et 8 sièges, estime l'IFOP dans une projection réalisée pour Paris-Match, quand l'UMP obtiendrait entre 336 et 390 sièges et le PS entre 149 et 190 députés. En intentions de vote, cependant, le Modem est crédité, selon la même enquête, de 14 %, soit une progression de 2 points par rapport au précédent sondage.

M. Bayrou se refuse pourtant à envisager tout accord ou alliance avant le premier tour des législatives. "Nous verrons ensuite quels sont les candidats qui peuvent se maintenir au deuxième tour", concède-t-il seulement, ne fermant pas définitivement la porte à tout accord de désistement "au cas par cas".

Le deuxième écueil qui menace le Modem est l'hétérogénéité de ses nouveaux adhérents. Au cours de sa campagne, M.Bayrou a réussi à agréger un électorat qui dépasse largement les frontières de la famille centriste traditionnelle. "La vieille UDF est morte", se réjouit un des animateurs de la "jeune garde" qui forme l'ossature militante du mouvement. Mais comment s'opérera la greffe entre ces nouveaux venus et ce qui reste de la culture centriste ? D'un côté, un "parti en construction" ouvert à des adhérents de provenances très diverses ; de l'autre un courant qui rompt avec son ancrage à droite mais reste malgré tout marqué par son histoire et qui, dans l'immédiat, formera le socle de la formation à venir.

"Evidemment, cela va être compliqué, avoue Albert Peirano, ancien membre du cabinet de Pierre Bérégovoy passé chez les Verts et qui vient de rejoindre le Modem. Mais ce qui se passe est un signe : les électeurs anticipent sur les structures." "Si on veut réconcilier les Français avec la politique, il faut changer les habitudes", défend Mme de Sarnez. Pour donner le coup d'envoi de la campagne du Modem, "un grand rassemblement festif et populaire" est prévu le 24 mai à Paris-Bercy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabio
Votre Hote
Votre Hote
avatar

Nombre de messages : 1103
Age : 32
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Modem   Mar 15 Mai - 23:37

Je vois la la gestion d'un partie naissant... Mais perso, sont programe m'a paru autant réaliste qeu celui des deux autre tondus.

Mais oui effectivement pour une fois qui en a un qui tente de faire bouger les choses c'est pas aml Smile

_________________
Félicie, Aussi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabiofofo.lolforum.net
 
Modem
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Orange] Suivi conso Option modem Let's go pour Iphone
» modem thomson qui reboote tout seul par moment
» Option modem (gratuite/Payante)
» Remplacer la BBox Fibre par un modem Netgear
» Remplacement Modem.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fofo :) :: Général :: Salon-
Sauter vers: